Day 12 - Le Centre


Levé 7h comme d’hab pour s’attaquer au p’tit dej’ copieux qu’on va se mettre (c’est compris dans le prix de la chambre, pourquoi s’en priver ?). Une fois s’être rempli le ventre et avoir rempli celui du 4x4 (qu’est ce qu’il consomme cet âne !), on prend la route direction le lac de Myvatn.

A mi-course, on fait une escale dans un petit bled appeléMoorudalur, normalement il y a un très belle vue depuis ce village mais là, comme le temps est vraiment couvert, la vue est un peu impressionnante. On traverse vraiment tout type de paysage, on passe des plaines vertes, aux plaines rocheuses ou d’anciennes coulées de lave avec toujours, au loin, les montagnes très hautes avec de la neige éternelle au sommet.

On bifurque pour prendre une piste direction Dettifoss. Qu’elle est longue cette piste, au moins une trentaine de kilomètre, heureusement qu’elle est en bon état ça nous évite de rouler à 20km/h. Arrivée sur le site, il fait un temps glacial, le vent balaye la plaine et la neige se charge de l’humidifier. Peu importe le temps, on s’équipe et on commence à descendre le sentier pour aller voir la cascade. Le voyage n’est pas décevant. La cascade est très impressionnante et très large, je n’imagine même pas la quantité d’eau qui doit être brassée. La piste ne fait pas une boucle, du coup, on est obligé de reprendre la même piste pour revenir sur la route 1...

Des fumées apparaissent au loin, la vue est tellement dégagée et la plaine tellement plate qu’on aperçoit ce genre de truc de très loin. On s’y arrête et en fait c’est un endroit géothermique avec de la boue en ébullition et des jets de vapeur impressionnant. C’est très très chaud en dessous là !!

On reprend la route pour filer vers le volcan Kafla où une usine électrique c’est installé à son pied fournissant, via ces deux générateurs, 60MWatt (en gros pour presque toute la partie est de l’île). L’usine crache une fumée folle, on a presque l’impression que c’est elle qui forme les nuages au dessus de nous.

On se pose sur un parking pour manger un peu avant d’aller voir une coulée de lave de 1984 qui toujours chaude ! La marche est glaciale au début, il fait toujours beaucoup de vent et il neige toujours. Arrivée sur le site, on voit d’abord des fumerolles, le même genre que tout à l’heure : de la boue en ébullition. En continuant, le chemin traverse la coulée de lave, à certains endroits on distingue même la couche de lave par-dessus la terre. Le paysage donne vraiment l’impression d’être arrivé dans le Mordor – version hivernale. On se balade dans les coulées de lave et de temps en temps, on aperçoit de la fumée sortir de la lave … c’est fou !

Juste à côté de ce point, on peut aller voir un vieux cratère qui est rempli par un lac de 300 de diamètre. On peut facilement y faire le tour – toujours dans ce froid glacial. Tout autour de l’usine, un réseau assez impressionnant pipeline file dans différents points. Certains se finissent par une cheminée qui crache une fumée blanche et fait un vacarme de tous les diables.

On passe le col et on voit enfin le lac de Myvatn, très large, très bleu turquoise dans son ensemble. On quitte le Mordor pour aller sur un volcan dont le cratère est haut de 600m et son tour – au sommet – fait 1km. Il a une forme parfaite de volcan. Petite balade d’1h environ, le temps de monter sur la crête et d’en faire le tour mais la vue est imprenable : on a une vue sur l’ensemble de la vallée, dommage qu’il ne fasse pas plus beau, les phots en auraient encore plus magnifique ! D’ailleurs on aperçoit le Mordor avec toutes les fumées qui s’en échappent.

On se dirige maintenant vers Husavik, la ville où on compte dormir. La route est longue et monotone, une piste qui fait un peu comme en Californie, elle monte, elle descend et elle est très longue...

A Husavik, on trouve une chouette Gesthouse tenue par un couple d’islandais très sympathique, pas très souriant, mais sympa ! Ils proposent 5 chambres au sous-sol super bien équipé, douche, machine à laver, cuisine complète, ordinateur avec internet + accès wifi (youhou !) – bref, l’ensemble est très confort !
Au dodo, demain c’est grasse mat’, le musée des baleines ouvre ces portes à 10h !


Cliquez sur les miniatures pour voir les photos en plus grand.

Voyage en Islande et au Groenland » Day 12 - Le Centre