Day 10 - Le Sud


Réveil à 8h, on a du pain sur la planche. On attaque le p'tit dej' compris dans la formule de l'hôtel (c'est un buffet) : lait, céréales, boisson chaude, pain grillé, beure salé, confiture, yaourt … voilà qui nous fait un p'tit dej' bien complet !

On revient sur nos pas, pour retourner voir le volcan, ou plutôt monter en haut d'une montagne pour essayer de le voir de haut. Manque de bol, ce matin les nuages sont très bas et la visibilité sur les hauteurs des montagnes est nulle.

On reprend le petit chemin plein de cendres qui mène à Seljavellir. Cette fois ci, on s'arrête au bout, on chausse les chaussures de marche et en avant ! On marche dans le lit de la rivière qui semble avoir essuyé une bonne crue à certainement celle dû au volcan. Au bout de la vallée, on aperçoit des fumeroles. En s'approchant, on découvre une piscine d'eau chaude, au milieu de nulle part, avec des « vestiaires ». Le petit panneau sur l'un des vestiaires indique que ce bassin a été créé en 1920 ! Il est alimenté par des sources qui ruissellent de la montagne mais aussi par une source, plus bas, qui est canalisé pour alimenter les quelques maisons de la vallée en eau chaude.

En regardant la carte, on voit qu'il existe une route semblable que celle que pour Seljavellir mais qui rentre beaucoup plus dans les terres. On l'emboite. C'est une piste assez longue qui nous fait découvrir un paysage limite lunaire à en fait complètement recouvert de cendres ! Après plusieurs kilomètres, on arrive au bout du chemin où est construite une maison, sorte de grand chalet. A l'intérieur gît des casques, des combinaisons et tout un tas d'attirails du même genre pour équiper des conducteurs de motoneiges à des randos doivent être organisé, en hiver, sur le glacier qui est tout proche. A cet endroit, il a du tomber à peu près 4 bon centimètres de cendres, on en profite pour en récupérer un peu. En partant, le nuage nous avait rattrapé et entouré mais le ciel bleu faisait quelques percées dans la masse de nuage nous offrant du coup un très beau paysage et de très très belles photos !

On fonce vers Dyrholaey avec sa vue tel les falaises d'Etretat. Manque de bol, c'est la période de ponte des macareux à qui le font sur ce lieu, il est donc fermé jusqu'à fin juin.

En longeant la côte, on retrouve Vik et on fait une halte à la station service pour faire le plein. Juste à côté de la station, un magasin de souvenir est indiqué dans le guide comme faisait des pulls islandais « maison ». On y entre. A l'étage, plein de pull, de toutes les couleurs (presque) et de toutes les tailles (le prix variant uniquement par le changement de taille). Effectivement, depuis l'étage, on a une vue imprenable sur les machines à coudre, les pulls en préparation et les grosses pelotes de laine. Mais personne ne s'affaire à la tâche actuellement ... la pause de midi ? 3 pulls sont achetés, après que j'en ai essayé au moins 10, j'en ai enfin trouvé un qui me va ! Catherine a trouvé le sien du premier coup …

Il est l'heure enquiller les kilomètres ! On file sur la route 1, en passant devant Eldhraun à une immense plainte entièrement recouverte de mousse. Petit arrêt pour voir une église et quelques maisons recouvertes de terres et d'herbes.

Plus ça va et plus on s'approche des langues du glacier Vatnajökull au loin. On traverse plusieurs immenses ponts qui ont tous étaient dévastés en 1996 lors de l'éruption du Öraefajökull dont la crue générée transporta des blocs de glaces de 2 tonnes sur les ponts et d'autres de plus de 100 tonnes jusqu'à la mer !

Arrivée au centre d'information de Skaftafell, on prend une carte des randos à faire et on suit les pancartes indiquant « Böltit » (ça doit vouloir dire lit). On monte une route très sinueuse et très étroite pour arriver sur un petit parking. En entrant dans la maison, la maitresse des lieux nous dit que des dortoirs sont disponibles et, cerise sur le gâteau, elle parle français !

On fait un petit saut à la station Shell à 5km de là pour se ravitailler pour le soir, le lendemain matin et le lendemain midi. En revenant à Böltit, on boit notre soupe, prépare nos lits et, après avoir fait un bref récap' de la journée de demain, on se couche vers 22h avec le réveil à 7h, grosse journée demain !


Cliquez sur les miniatures pour voir les photos en plus grand.

Voyage en Islande et au Groenland » Day 10 - Le Sud